Sélectionner une page

Les recettes de Simone

Resto Bistrot, c’est aussi un hommage… à un très grand cordon bleu ! ma mère, Simone qui m’a tout appris.

Originaire d’Isère et après avoir passé toute sa jeunesse à Lyon, elle a eu l’outrecuidance d’épouser… un parisien ! Sa mère (Raymonde, ma grand-mère), elle même cordon bleu hors pair, était amie avec un très grand chef Lyonnais, qui lui a transmis, dans le secret de l’amitié, de très belles recettes, mais aussi un authentique savoir faire… retransmis… de mère en fille dans notre famille, jusqu’à aujourd’hui. Et jalousement préservé. Un précieux trésor. Dont nous vous livrerons ici quelques bribes…

De mère en fille… et de cordon bleu en chef !

Dans la généalogie, vous trouverez… peu à peu ici : les recettes de Simone, puis par voie directe de conséquence, les recettes de Catherine, de Marianne… et toujours par voie de généalogie directe : les recettes de Chloé, les recettes de Lucille, les recettes de Maïté, les recettes (vegan… chut, c’est un secret)  de Charlotte, et les recettes de Juliette. Puis nous n’oublierons pas notre tante et nos cousines, elles-mêmes dans la lignée directe de Raymonde : Michèle, bientôt 88 ans, ma cousine Véronique et pour la branche demeurée purement Lyonnaise, ma cousine Emmanuelle et  ma tante Jeannine. Car, ne l’oublions pas, la gastronomie de tradition Française, ce n’est pas que les hommes. Et bien souvent, derrière un grand chef on trouve un vrai cordon bleu : sa mère ou sa grand-mère.

Ceci n’est pas juste un hommage familial en forme de cocorico. C’est d’abord et avant tout, un goût prononcé pour la gastronomie et notre tradition qui se transmet à travers les générations. Avec un authentique savoir-faire. Une vraie passion. C’est vrai pour notre famille, mais pour bien d’autres familles françaises aussi, dans de nombreuses belles régions de France. Ici ce sont les miens que je présente. Parce que ce sont eux qui m’ont tout appris… et il y a celles aussi, à qui nous avons tout transmis, nos filles, dans les règles de l’art d’une tradition vivante, en harmonie avec notre époque.

Vous pouvez vous aussi nous adresser les recettes de votre famille. Sans oublier de nous dire de qui elles viennent. Racontez-nous, vous aussi, vos histoires de famille en lien avec la gastronomie.

Aimez-vous le pot-au-feu ?

Alors quel lien avec Resto-bistrot ? Hé bien l’amour de notre tradition, et de ceux qui la font vivre. Derrière chaque français, il y a bien souvent un bon vivant. Il a hérité, même sans le savoir et comme Monsieur Jourdain faisait de la prose, de siècles d’expérimentations culinaires ainsi que de circonstances qui ont construit le bon goût à la française. Par exemple, parmi les plats très connus de la gastronomie Française, on trouve le pot-au-feu. Chacun y va de sa recette. Savez-vous d’où vient la recette du pot-au-feu que nous connaissons aujourd’hui ? Elle est le résultat de savoir-faire, de moyens et de circonstances historiques particulières. Bon, il paraît que le pot-au-feu remonte au néolithique… mais au 19ème siècle, bien plus près de nous, voici ce qu’on en dit… 

Dans le Chnord, quand il faisait bien froid l’hiver, dans les familles de mineurs, on mettait dans une grosse gamelle en fonte, les bas morceaux du boeuf, les restes de légumes de la semaine, les os à moelle dont les bourgeois ne voulaient pas…. Bref c’était un vrai plat de « pauvres ». On rajoutait des condiments, de l’eau… et les ménagères bien souvent elles aussi ouvrières, « oubliaient » littéralement ce plat sur le poêle de la demeure familiale où on s’entassait avec les enfants, dans quinze mètres carrés pour les plus chanceux. Il cuisait à petits bouillons… une nuit et une journée complète. Et quand les « gueules noires » rentraient à la maison le soir après une dure journée de labeur, ils se réunissaient autour du feu et mangeaient avec bonheur… le pot-au-feu qui les attendait là depuis la veille au soir. Il avait tant et si bien cuit que les ingrédients s’étaient délicatement liés et il avait pris un goût incomparable ! Puis le temps et l’ascenseur social aidant, on a tout oublié… sauf le savoir-faire et la tradition.

Resto-bistrot ce sont les recettes traditionnelles et familiales françaises, les restaurants et les chefs, petits et grands. C’est aussi tous les bistrots, les bouchons, les routiers, les guinguettes… Une tradition profondément ancrée qui a survécu et survivra à toutes les crises. Alors… bon appétit bien sûr !

 

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.